Biographie

Pierre Goy 

Lors de sa formation, Pierre Goy a bénéficié de l’enseignement de pianistes issus de trois grandes écoles. Il a travaillé tout d’abord avec Fausto Zadra et Edith Murano tous deux élèves de Vincenzo Scaramuzza. Cette école pianistique remonte à Sigismund Thalberg. Il a ensuite travaillé avec Esther Yellin, élève du pianiste et professeur Heinrich Neuhaus de Moscou. Enfin il a également travaillé avec Vlado Perlemuter à Paris.

Passionné par les possibilités expressives des instruments anciens, il a suivi les cours de : Luciano Sgrizzi, Paul Badura-Skoda, et Jos van Immerseel pour le pianoforte, Jesper Christensen pour le piano romantique.

Pierre Goy cherche à rendre la musique de chaque époque avec l'instrument correspondant. Il a enregistré les Années de Pèlerinage : Première année : Suisse de Liszt (cantando 9814) ; Chopin à Vienne (lyr 247) ; Claviers mozartiens (lyr 2251). Chopin œuvres concertantes : Concerto en mi mineur, Krakowiak, et Fantaisie, avec accompagnement de quatuor (membres du Giardino Armonico) (lyr 2266).

Il forme avec Nicole Hostettler un duo aussi bien à deux pianoforte, au clavecin et au pianoforte, ou à deux clavicordes. Ils ont enregistré : J. G. Müthel (cantando 2016), et Armand-Louis Couperin & les claviers expressifs de Pascal Taskin (lyr 2262).

En formation de musique de chambre il a pour partenaires entre autres des membres d'Il Giardino Armonico, le Quatuor Mosaïques, l’Ensemble baroque de Limoges, la violoniste Liana Mosca.

Il joue également avec des membres de l’Orchestre de la Suisse Romande.

Il enseigne dans les Hautes Ecoles de Musique de Genève HEM et Lausanne HEMU et transmet également ses connaissances des instruments anciens ainsi que les pratiques d’interprétation lors de master class et de séminaires.

Pierre Goy est l'instigateur des Rencontres Internationales harmoniques de Lausanne qui rassemblent tous les deux ans depuis 2002 des facteurs d'instruments, des musiciens, des musicologues et des conservateurs de musée autour des instruments anciens.